TO NAVIGATION

Cette collection de 32 livres en inuktitut a été créé par les éducatrices inuites travaillant dans les centres de la petite enfance du Nunavik qui ont participé aux ateliers de formation tenus à Kuujjuaq, à Kuujjuarapik, à Puvirnituq ou à Quaqtaq de décembre 2014 à février 2016.

L01
PDF 5,59 Mo

L02
PDF 2,56 Mo

L03
PDF 3,22 Mo

L04
PDF 1,30 Mo

L05
PDF 0.7 Mo

L06
PDF 2,62 Mo

L07
PDF 3,55 Mo

L08
PDF 2,09 Mo

L09
PDF 3,4 Mo

L10
PDF 0,84 Mo

L11
PDF 1 Mo

L12
PDF 5,06 Mo

L13
PDF 1,79 Mo

L14
PDF 2,22 Mo

L15
PDF 0,5 Mo

L16
PDF 2,89 Mo

L17
PDF 3,56 Mo

L18
PDF 5,03 Mo

L19
PDF 1,49 Mo

L20
PDF 0,6 Mo

L21
PDF 6,02 Mo

L22
PDF 4,02 Mo

L23
PDF 1,66 Mo

L24
PDF 23,87 Mo

L25
PDF 4,23 Mo

L26
PDF 2,83 Mo

L27
PDF 2,11 Mo

L28
PDF 1,5 Mo

L29
PDF 11,25 Mo

L30
PDF 4,57 Mo

L31
PDF 1,61 Mo

L32
PDF 14,38 Mo

Jouer sans jouets

Voici quelques idées de jeux qui ne requièrent aucun jouet!

0 à 12 mois

  • Jeu de rythme :
    Bougez avec le bébé dans vos bras pendant que vous chantez, récitez une comptine ou dansez.
  • Bicyclette :
    Pendant que vous changez la couche du bébé, bougez ses jambes comme s’il faisait de la bicyclette.
  • Clown :
    Faites de drôles de grimaces, clignez des yeux, gonflez les joues, imitez le bruit d’un moteur.
  • Coucou :
    Cachez-vous le visage avec les mains, une couverture ou une débarbouillette. Les bébés adorent ce jeu.
  • Magicien de la voix :
    Prenez un ton très aigu ou très bas comme celui du Père Noël.
  • Chanteur surprise :
    Chantez une chanson à un rythme et à un ton différents (plus lentement ou plus rapidement, plus fort ou moins fort).
  • Cheval :
    Assoyez-vous sur une chaise et placez l’enfant sur les genoux. Tenez-le sous les bras (ou par les mains s’il est assez fort) et faites-le rebondir sur vos jambes en imitant le son du cheval. Encore une fois, vous pouvez aller rapidement ou lentement.

12 à 24 mois

  • Je vais t’attraper! :
    À quatre pattes, poursuivez les enfants. Ils adoreront que vous soyez à la hauteur de leurs yeux. Une fois que vous attrapez un enfant, donnez-lui des bisous et des câlins.
  • Meu! Meu! :
    Imitez les sons des animaux. Excellent jeu lors des déplacements en voiture ou en poussette.
  • Tempête sur l’eau :
    Couchez-vous sur le dos, pliez les jambes et assoyez l’enfant sur vos genoux en le tenant par les mains. Lorsque la tempête commence, bougez les jambes de manière à ce que l’enfant tente de maintenir son équilibre.
  • Cloche :
    En position debout, tenez l’enfant sous les aisselles. Balancez-le de gauche à droite en disant : Ding! Dong!
  • Mille visages :
    Faites différentes expressions faciales (visage fâché, heureux, triste, apeuré, fatigué, surpris, etc.). Demandez à l’enfant de deviner le sentiment représenté par l’expression faciale. Demandez ensuite à l’enfant de faire différentes expressions faciales. Les enfants apprennent à communiquer même s’ils ne connaissent pas les mots.

2 à 3 ans

  • Cache-cache :
    Un classique!
  • Comptines :
    Les enfants adorent les comptines et peuvent les réciter en boucles. Faites des gestes pour accompagner les comptines et demandez aux enfants d’en inventer.
  • Téléphone :
    Murmurez une courte phrase à l’oreille d’un enfant. Celui-ci la répète à un autre enfant et ainsi de suite. Le dernier enfant à entendre le message doit le dire à voix haute . C’est toujours un message totalement différent.
  • Miroir :
    Deux enfants se font face. L’un fait un mouvement, l’autre doit faire exactement la même chose. P. ex., placer la main sur la tête, se tenir sur une jambe, faire une grimace, etc.

4 ans et plus

  • Cuisine en folie :
    Imaginez des repas farfelus. P. ex., une tarte aux frites, une soupe à la crème glacée, un hot-dog à la carotte, etc.
  • Mémoire :
    Quand je vais au marché, je mets dans mon p’tit panier….

[Source : Bien Grandir, novembre 2011]

Ressources

  • Comptines
    Livre de comptines à colorier (PDF, en inuktitut seulement)
  • Jeux
    Jeux pour enfants âgés de 0 à 5 ans (PDF, en inuktitut et en anglais seulement)

Pour bientôt...

À propos du Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques

Le Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPACUN) est un programme communautaire à l’intention des enfants qui est financé par l’Agence de la santé publique du Canada. Le PAPACUN met l’accent sur le développement des jeunes enfants autochtones (membres de Premières Nations, des Inuits et des Métis) et de leurs familles habitant à l’extérieur des réserves.

Lancé en 1995, le Programme a eu un impact considérable sur les enfants, les familles et les communautés qui y ont pris part. Il a été créé dans le but de favoriser le développement spirituel, émotionnel, intellectuel et physique des enfants autochtones, tout en aidant leurs parents et leurs tuteurs à titre de premiers éducateurs. Il aborde les problèmes de santé courants des populations vulnérables et fait la promotion de la santé, du bien-être et du développement social des enfants autochtones.

Le PAPACUN offre aux enfants autochtones des expériences préscolaires structurées d’une demi-journée axées sur les six composantes du programme :

  • culture et langue autochtones;
  • éducation et maturité scolaire;
  • promotion de la santé;
  • nutrition;
  • soutien social;
  • participation des parents.

 

Allons jouer dehors à Kangiqsualujjuaq

kangiqsualujjuaq-12
    12/13  

Allons jouer dehors à Kangiqsujuaq

kangiqsujuaq-04
    4/13  

Allons jouer dehors à Kuujjuaraapik

Allons jouer dehors
Allons jouer dehorsImages réalisées à Kuujjuaraapik
    1/5  

Allons jouer dehors à Quaqtaq

quaqtaq-02
    2/5  

Allons jouer dehors à Tasiujaq

Allons jouer dehors
Allons jouer dehorsImages réalisées à Tasiujaq
    1/7  

Allons jouer dehors à Umiujaq

umiujaq-07
    7/7  

…et des images moins récentes

Alacie Amidlak
    2/28  

Au printemps de l’année 2000, Margaret Gauvin, de l’Administration régionale Kativik, a proposé à Robbie Watt, alors président de l’Institut culturel Avataq, l’idée d’élaborer du matériel pédagogique inuit pour les éducatrices des CPE. À la Conférence des aînés du Nunavik tenue en août 2000, les aînés du Nunavik ont convenu que la collecte d’histoires du Nunavik et l’élaboration de matériel pédagogique en lien avec ces histoires étaient des activités importantes et que l’Institut culturel Avataq devrait y prendre part.

Pour consulter le livre complet (PDF), cliquez sur la photo ci-dessous :

unikaangualaurtaa-fr

Programme de formation Gestion d’un CPE – deuxième édition

Au cours de la semaine du 9 mars 2020, des directrices de centres de la petite enfance (CPE) de l’ensemble du Nunavik étaient à Kuujjuaq pour entamer la deuxième édition du programme de formation communautaire intitulé Gestion d’un CPE. Au total, 11 participantes ont assisté à la première semaine de formation. Le programme porte sur les communications, le leadership, le rôle de gestionnaire dans un CPE et les façons de mieux exprimer la culture inuite dans le contexte d’un CPE.

Le programme s’échelonnera sur un peu plus d’un an à raison d’une semaine de formation toutes les six semaines environ. Chaque séance de formation d’une semaine sera organisée dans une communauté différente. Les participantes qui réussissent la formation obtiendront un diplôme d’études collégiales.

 03 26 directors training photo

Le programme de formation Gestion d’un CPE a été élaboré par le cégep de Saint-Félicien avec le soutien de nombreux partenaires dont l’Administration régionale Kativik, la Kativik Ilisarniliriniq, le Gouvernement de la nation crie et la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador. La toute première édition du programme de formation s’est déroulée au Nunavik de février 2018 à juin 2019.

Réunion de gestion des services de garde à l’enfance

Vingt-quatre directeurs de CPE, le personnel de la Section des services de garde à l’enfance de l’ARK et un comptable de la firme Raymond Chabot Grant Thornton ont pris part à la réunion de gestion annuelle qui a eu lieu à Kuujjuaq les 20 et 21 janvier 2020. Parmi les sujets importants qui ont été abordés, il y a eu la deuxième édition du programme de formation sur la gestion d’un CPE offert dans la région (début prévu le 9 mars), les politiques régionales concernant les ressources humaines et les assurances des CPE ainsi que les nouveaux avantages sociaux concernant les voyages annuels pour le personnel des CPE dans toutes les communautés.

Ces incroyables femmes ainsi que de nombreuses autres personnes des CPE dans toutes les communautés contribuent au succès du réseau des services de garde à l’enfance au Nunavik.

Les premières finissantes du programme d’études collégiales en gestion d’un CPE

Le 29 juin 2019, 15 participantes ont reçu une attestation d’études collégiales en gestion d’un CPE. Parmi les finissantes, il y avait huit employées de gestion des centres de la petite enfance (CPE) ainsi que sept employées de la Section des services de garde à l’enfance de l’ARK. Le nouveau programme de formation communautaire a été lancé par la Section des services de garde à l’enfance de l’ARK en février 2018 en étroite collaboration avec le cégep de Saint‑Félicien. Il vise à approfondir les connaissances des participantes en communication, en leadership et en gestion ainsi qu’à les aider à mieux exprimer la culture inuite dans un contexte de CPE. Le programme a été offert en plusieurs séances d’une semaine sur une période de 17 mois. 

07 15 IMG 7958 management graduates croppedFélicitations à (première rangée de gauche à droite) Rhoda I. Fleming, Alasie Qaqutuq, Sandra Ann Shields, Jessica Emudluk ainsi qu’à (deuxième rangée de gauche à droite) Liza Cotnoir, Ruta Mangiuk, Selima Snowball, Annie Gordon, Jeannie Aragutak Mickpegak, Lizzie-Anne Esperon, Maryse Turcot, Ina Annanack, Louisa Inukpuk, Sally Nuktie et Julie-Ann Berthe.

Finissants 2018 du programme d’éducation spécialisée, Kangiqsualujjuaq

En novembre, six éducateurs de Kangiqsualujjuaq ont reçu leur attestation d’études collégiales en éducation spécialisée – enfance autochtone et inuite du cégep de Saint-Félicien. Il y avait dans cette classe de finissants, le tout premier homme du Nunavik à terminer la formation en éducation de la petite enfance. Thomas Morgan joue un rôle de pionnier pour les autres hommes qui seraient intéressés à travailler dans le domaine des services de garde à l’enfance dans la région.

 11 23 Kangiqsualujjuaq graduates resized

Félicitation à (de gauche à droite) Louisa Etok, Marlene Ittulak, Thomas Morgan, Mangiuk Annanack, Jeannie Annanack Thomassiah et Jessica Emudluk.

Semaine des services de garde du Nunavik 2018

La Semaine des services de garde du Nunavik 2018 a eu lieu du 4 au 8 juin. La Section des services de garde à l’enfance de l’ARK aimerait remercier tous les résidents qui ont exprimé leur appréciation aux éducatrices et aux membres du personnel des CPE dans leur communauté. Les éducatrices et les autres employés des CPE jouent un rôle très important dans la vie de nos enfants. Ils les éduquent, leur témoignent de l’amour et prennent soin d’eux.

Kuujjuaraapik

Kuujjuaraapik
KuujjuaraapikSemaine des services de garde du Nunavik
Kuujjuaraapik
Kuujjuaraapik
Kuujjuaraapik
Kuujjuaraapik
Kuujjuaraapik

 Kuujjuaq

Kuujjuaq
KuujjuaqSemaine des services de garde du Nunavik
Kuujjuaq
Kuujjuaq
Kuujjuaq
Kuujjuaq
Kuujjuaq
TO CONTENT HOME